MOBILISATION MONDIALE POUR LA RECONNAISSANCE DE L'ÉCOCIDE.

20 -25 mars 2022. 

Lors de cette toute première mobilisation mondiale pour la reconnaissance de l'écocide, des citoyens, des militants et des représentants élus ont collaboré dans tous les secteurs de la société et se sont unis autour d'un seul message : Stop Ecocide Everywhere.

 

Un aspect central de la mobilisation était de demander à l'Union européenne la rconnaissance de l'écocide dans le droit européen, dans le cadre de la directive sur les crimes contre l'environnement - une proposition législative pour une nouvelle directive européenne sur la protection de l'environnement par le droit pénal. 

 

Mais cette semaine de mobilisation a également été l'occasion pour les personnes du monde entier de s'exprimer sur la nécessité de criminaliser l'écocide au niveau international, ce qui est actuellement un élément manquant dans l'arsenal juridique mondial pour faire face à la crise climatique et à l'effondrement écologique.

WhatsApp Image 2022-03-28 at 2.00.33 PM.jpeg

QUE S'EST-IL PASSÉ ? (En bref : )

  • 3 actions politiques: en Ecosse, en Islande et au Danemark.

  • Une action stratégique coordonnée dans 6 pays européens

  • 18 événements sur le terrain et 6 webinaires

  • Des graphiques de mobilisation traduits en 14 langues

  • Plantation d'arbres en République démocratique du Congo et au Portugal

  • Couverture par la presse belge et italienne, la radio espagnole et la télévision néerlandaise - dans le cadre de la grève de Fridays for Future et Youth for Climate Belgique.

Screenshot 2022-04-19 at 12.37.50.png

Au Danemark, deux partis, Volt et les Frie Grønne (Verts indépendants) ont déclaré leur soutien à la criminalisation de l'écocide. La députée Susanne Zimmer de Frie Grønne (Verts indépendants) a convoqué le ministre des affaires étrangères Jeppe Kofod pour un débat  au Folketing (Parlement danois) le 20 avril, lui demandant de préciser la position du gouvernement et s'il a l'intention de suivre le mouvement international visant à ajouter l'écocide au Statut de Rome.

 

En Écosse, Monica Lennon a présenté une proposition au Parlement écossais, afin de  soutenir et reconnaître la Semaine internationale d'actions #StopEcocideEverywhere et "se félicite de l'action en Écosse pour explorer la législation sur l'écocide et contribuer à ce qu'elle considère comme le mouvement mondial pour une loi sur l'écocide".

Screenshot 2022-04-19 at 12.37.57.png

 

 

 

 

Des parlementaires du Canada (Elizabeth May, photographiée ici), d'Italie (Rosa d'Amato) et de Chypre (Alexandra Attalides) ont également déclaré publiquement leur soutien à la mobilisation sur les médias sociaux.

Screenshot 2022-04-19 at 13.07.06.png

 

 

En Islande, une résolution a été soumise à l'Alþingi (Parlement islandais) appelant à soutenir la criminalisation internationale de l'écocide ainsi qu'une législation nationale sur l'écocide. Elle a reçu le soutien de plusieurs partis, dont le Parti pirate, la réforme libérale, les sociaux-démocrates et les Verts de gauche.

 

"La lutte afin que l'écocide soit reconnu comme une violation du droit international est la clé pour nous protéger et protéger les générations futures." - Andrés Ingi Jónsson, membre du Parlement pour le Parti pirate qui a soumis la résolution.

Que s'est-il passé à Bruxelles?

Plusieurs évènements organisés  par End Ecocide Belgium et Rise for Climate Belgium en collaboration avec End Ecocide on Earth et Stop Ecocide International ont eu lieu avec la participation de membres du Parlement européen, de personnalités militantes et de collectifs de la société civile : 

SOLIDARITE AVEC FRIDAYS FOR FUTURE / YOUTH FOR CLIMATE BELGIUM

Nous avons voulu exprimer notre solidarité avec les jeunes grévistes du monde entier et amplifier leur appel à l'action : People Not Profit". 

Des personnalités telles que Greta Thunberg, Adélaide Charlier et Anuna Dewever soutiennent également notre mouvement. 

276320246_4961293937291610_2891502372079271258_n.jpg
276320246_4961293937291610_2891502372079271258_n.jpg
276119975_4948526361901701_1544977896387339001_n.jpg

ACTION STRATÉGIQUE 

Le  25 mars 2022, nous avons envoyé une lettre co-signée par nos partenaires aux ministres de la justice et de l'environnement ainsi qu'au députés Européens, leur demandant de saisir l'opportunité de reconnaître et de condamner le crime le plus grave contre l'environnement dans le cadre de la directive sur les crimes environnementaux.

Cette initiative a eu lieu en  Finlande,  en Italie, en Allemagne, au Danemark et en Espagne.

276320246_4961293937291610_2891502372079271258_n.jpg
277361791_4959956827425321_6243336135661524501_n-2.jpg
Screenshot 2022-04-19 at 15.47.44.png
Screenshot 2022-04-19 at 15.47.53.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.39.45.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.39.58.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.39.53.png

QUE S'EST-IL PASSÉ DANS L'UNION EUROPÉENNE ?

 

À Amsterdam, Stop Ecocide Netherlands a organisé une table ronde très réussie avec plusieurs intervenants.

 

À Reykjavik, un séminaire s'est tenu au musée Kjarvalsstaðir, avec la participation d'un parlementaire, d'un spécialiste des sciences naturelles, d'un juriste international et d'un dirigeant d'une ONG environnementale.

 

À Madrid et à Barcelone, des militants se sont rassemblés devant la représentation de la Commission européenne, tandis qu'à Ségovie, les gens ont sorti leurs bannières "Stop Ecocide" dans les rues.

 

À Rome, Stop Ecocidio Italia s'est joint à la célébration du 65e anniversaire du traité de Rome organisée par Volt Italia, et a figuré parmi les discours officiels.

 

À Bologne, les étudiants ont organisé un stand devant l'université.

 

À Stirling, des militants écossais ont mené une action créative pour rendre hommage aux défenseurs de l'environnement assassinés et disparus.

 

À Brême, en Allemagne, un stand d'information a été installé sur la place du marché de la ville, où Stop Ecocide Deutschland a distribué des dépliants et dialogué avec les passants.

 

À Paris, une conférence a eu lieu avec des dirigeants d'ONG et des experts juridiques, tandis qu'à Strasbourg, un petit groupe de jeunes déterminés de Youth for Climate Alsace a organisé une action symbolique devant la Cour européenne des droits de l'homme.

 

À Copenhague, Stop Ecocide Danemark a rencontré un membre du Parlement, Susanne Zimmer, du Frie Grønne (Verts indépendants), et a reçu son soutien pour faire avancer la criminalisation de l'écocide.

Screenshot 2022-04-19 at 12.40.03.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.03.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.03.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.09.png
Screenshot 2022-04-19 at 12.40.15.png

QUE S'EST-IL PASSÉ AU-DELÀ DES FRONTIÈRES EUROPÉENNES?

Au Pérou Sin Ecocidio a rassemblé des dirigeants indigènes, des militants et des membres de la société civile devant le Palais de justice. Par des chants, des prières et des discours, le rassemblement a permis de sensibiliser les communautés.

"Los pueblos se unen para decir paremos la destrucción de nuestra madre Tierra". 

"Ama Wañuy Pacha" (Stop Ecocidio en quechua)

En Turquie, plusieurs événements ont eu lieu tout au long de la semaine où le sujet de l'écocide a été soulevé par la Coalition pour la justice climatique Türkiye. 

 

"Nous sommes une plateforme parapluie où les ONG, les syndicats et les chambres mettent en commun leurs pouvoirs et leur expertise. Notre appel est prêt à réviser la portée du droit de l'environnement et à intégrer l'écocide dans le droit turc." - İlksen Dinçer Baş, militant de la Coalition pour la justice climatique Türkiye, groupe de travail sur l'écocide.

En République démocratique du Congo, des citoyens et des élèves ont planté des arbres dans le cadre d'un projet de régénération locale et ont contribué à l'action photo #StopEcocideEverywhere.

Screenshot 2022-04-19 at 12.40.46.png

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE ARTISTES POUR LA LOI ECOCIDE.

Le dimanche 20 mars, journée internationale pour la reconnaissance des écocides, le réseau d'artistes en faveur  la loi écocide a été lancé : il s'agit d'une communauté mondiale d'artistes, de musiciens et d'artistes visuels soutenant le mouvement visant à faire de l'écocide un crime international.